Ce journal étudiant a été créé par Patrice Tourangeau.
Il est maintenant administré par
Normand Brousseau, enseignant en informatique.

 

© À nous la parole et CEA Antoine-Brossard tous droits réservés.

 

  • YouTube classique

 La vie dont elle a toujours rêvé

Ma vie a toujours été difficile, car ma famille n’était pas riche. Mon père m’a abandonnée quand il a su que ma mère m’attendait. Alors, ma mère a dû m’élever seule. Ma mère travaillait beaucoup pour arriver à payer les factures chaque  mois. J’ai grandi avec ma mère au Michigan, aux États-Unis. J’allais à l’école comme tous les enfants. J’étais une excellente étudiante. Tous les professeurs étaient heureux que je finisse mon secondaire à presque 15 ans.

 

À 15 ans et demi, j’ai décidé d’aller étudier le  théâtre au Cégep. Un matin,  je me suis réveillée trop tard, mes cours commençaient à 8 h du matin. Je me suis levée rapidement de mon lit. Je suis rentré dans la salle de bain pour prendre un bain rapide. Je  me suis habillée  rapidement et je suis sortie de chez moi pour aller prendre le bus pour me rendre au lycée.

 

Soudainement, un monsieur s’est approché de moi et s’est présenté.

-Je suis Ashton Walker, je suis designer mode pour la compagnie de H&M, on est à la recherche de mannequins.

-Bonjour, je m’appelle Ella Kristen Corley.

-Enchanté!

-Je suis désolée, j’aimerais bien, mais je ne suis pas mannequin.

- Tu peux l’être parce que tu as tout pour être un mannequin. Tu as la taille parfaite, la grandeur parfaite et un très beau visage. Je serais très content que tu puisses représenter mes collections de vêtements. »

Le temps passait, mon agente n’arrêtait pas de recevoir des propositions pour des défilés et des contrats pour des vêtements de haute couture : Yves Saint-Laurent, Michael Kors, Victoria Secret, Versace et d’autres. Je remerciais tous les jours Ashton Walker de m’avoir donné cette opportunité et d’avoir vu mon potentiel et mes qualités. J’avais confiance en moi grâce à lui. Il était  devenu le père que je n’avais jamais eu. Il fournissait des conseils sur la mode. Deux mois se sont écoulés,  je suis retournée en Angleterre pour faire des séances de photo pour  différentes collections : Dolce Gabanas, Gucci et Forever 21. Dans un défilé, j’ai rencontré un bel homme d’affaires du  monde de la mode. Il était charmant et séduisant. Il y avait un style classique. Il était vêtu d'un costume gris, ça lui allait à merveille. Il y avait un très joli sourire, sûr de lui, et il avait tout ce que je n’avais pas avant. Avec le temps, j’avais développé toutes ces qualités grâce à M. Walter. Puis, il s’est  présenté :

-Je suis Alexander Cooper.

 

Je suis restée bouche bée, je n’arrivais pas à parler, je tremblais, mes mains me trahissaient. Je n’arrivais pas à croire qu’un homme si beau, si charmant, me parlait. Je n’avais jamais vu quelqu’un d’aussi parfait. Je me suis présentée

 - Ella  Kristen, enchantée!

 

On a passé quelques heures à bavarder. Après, on s’est échangé nos numéros de cellulaire. Durant les jours qui ont suivi  il m’a invitée à diner dans un restaurant très chic. Le temps a  passé, Alex et moi avons appris à nous connaitre. Aujourd’hui, on essaie de passer le plus de temps possible ensemble. On  voyage beaucoup malgré  notre emploi du temps. Alexander est quelqu’un d’incroyable, intelligent, très compréhensif, patient et doux. Je parle au téléphone avec lui chaque jour. Dans  les prochains jours, Alex va retourner en Angleterre. Dans deux jours, j’irai en Italie pour un défilé et une séance de photos  pour une nouvelle collection. Après le défilé, j’irai le  rejoindre.

Peu de temps après, je suis allée passer «un casting» pour un défilé  du Fashion Week à Paris. Ils m’ont choisie pour faire un défilé de vêtements de haute couture. Trois mois plus tard, je suis allée en Suède pour signer un contrat avec la compagnie H&M pour un an. J’ai voyagé en Angleterre pour un défilé pour la nouvelle collection de H&M. J’ai passé une semaine là-bas. Après, je suis retournée aux États-Unis, pour acheter une maison à New York pour ma mère, pour son anniversaire. Après tout, je me  sentais  bien de pouvoir aider ma maman. Elle a fait tant de choses pour moi. Grâce à elle, j’étais  ce que je devenue aujourd’hui. Je suis vraiment chanceuse d’avoir une mère comme elle, travailleuse, courageuse,  etc.

Texte écrit par Emma GS