Ce journal étudiant a été créé par Patrice Tourangeau.
Il est maintenant administré par
Normand Brousseau, enseignant en informatique.

 

© À nous la parole et CEA Antoine-Brossard tous droits réservés.

 

  • YouTube classique

On me l'a fait, je vais le faire

 

Il était une fois une fille qui habitait dans une ville, elle s’appelait Sara. Elle vivait dans une petite maison qui était située près d’une grande forêt. Sara était une fille très naïve, souriante et jolie. Elle avait un copain qui se nommait Sam. Il l’aimait beaucoup.

 

Un soir, elle eut une première rencontre amoureuse avec son copain dans un restaurant. Pendant qu’elle se préparait, elle reçut un appel téléphonique qui fit changer tous les plans de sa soirée. Elle fut invitée dans la forêt plutôt que dans l’endroit prévu pour une surprise. La fille s’y dirigea en vitesse, car elle avait hâte de voir la surprise. Arrivant au milieu de la forêt, elle reçut un autre appel.

 

- Tu es en retard Sara!, répondit Sam.

- Quoi? Toi, tu es où?, répondit Sara.

- Je suis à la table numéro 26.

- Mais pourquoi alors tu me dis de venir te voir dans la forêt pour voir une surprise?

- De quoi tu parles Sara? Je ne t’appelle pas depuis ce matin.

- Alors c’était qui donc ?

 

Soudainement, un vent glacial souffla dans ses oreilles, elle commença à entendre la voix bizarre d’une personne invisible. La pauvre commença à trembler et à pleurer parce qu’elle était si effrayée en entendant l’horrible voix. Elle se mit à courir sans s’arrêter, mais, tout à coup, elle tomba à terre et quelque chose la tira par ses pieds. La fille perdit conscience. Quand elle se réveilla, elle se trouvait dans une vieille maison sombre en plein milieu de la forêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là-bas, elle vit une grande armoire sur laquelle était écrit : « On me l’a fait, je vais le faire ». Sara avança vers l’armoire avec le cœur qui battait aussi fort qu’un cœur de petite souris effrayée. Elle ouvrit l’armoire et vit un cadavre putréfié. À ce moment là, Sara appela Sam pour qu’il  vienne  la secourir. Elle était  terrifiée  à cause du cadavre et elle recula à  petits pas. Elle finit par toucher une autre armoire. De cette armoire, deux mains sortirent,  puis la tirèrent dans l’armoire. Lorsque Sam arriva, il entendit des cris qui venaient  de l’au-delà. Sam entra dans la chambre, il découvrit du sang qui coulait de l’armoire. Rapidement, il l’ouvrit, il trouva le corps déchiqueté de Sara. Il cria en se reculant et finit par se frapper à l’autre armoire. Puis, la même chose lui arriva qu’à Sara. Cette histoire ne finira jamais, car Sam doit tuer une autre âme.

 

Écrit par Danesh Najafi